le 18 juin 2018
et tous les jours de l’année
OddinmOtion appelle à libérer le CON

 

 

le Con a perdu une mâle-bataille
mais nous n’avons pas perdu la guerre !

 

des milliers et des milliers de porteuses ont pu capituler
cédant à la panique
oubliant leur profondeur
livrant leur trou
à la servitude

 

Cependant, rien n’est perdu !

 

Rien n’est perdu
parce que cette guerre linguinalolinguistique
est une entreprise mondiale
un blasphème aux réglementations
un pied-de-nez aux académies

 

Oui Grammaire, je décrie tes classifications, ta chosification

 

dans l’Univers libre, des forces immenses n’ont pas encore donné

 

Un jour, ces forces écraseront l’émalsculant.

 

Il faut dOnc que le cOn, ce jOur-la, sOit présent à la victOire.

 

Nous retrouverons notre liberté, et notre fOrce.
Tel est mOn but, mon sOlibUt !

 

Voilà pourquoi je convie tou·tes les conporteureuses
où qu’elles-et-illes se trouvent
à s’unir à moi
dans l’action
dans le tourbillon dévastateur de l’espérance
dans le vortex

tribadien

de la joie conienne

 

Car notre CON est en péril de mort !

 

Non, le CON n’est pas une insulte.

Non, le CON n’est pas un empaffé

qui ne sait pas conduire.

Le con n’est PAS un idiot-bête-dénigrant.

 

Le CON
est un organe de plaisir,
de circlusiOn et bien plus encOre.

Vive le CON !

Employons-nous à le sauver !