Cette année à Kashdance-CIAM, 5 rue camoin jeune, 13 004 Marseille

je continue de guider la jam de Contact Improvisation mensuelle, précédée d’un atelier d’une heure (de 19h à 20h), la jam aura lieu les vendredi 25 octobre, 22 novembre et 20 décembre 2019
et puis les vendredi 17 janvier, 21 février, 27 mars, 17 avril, 8 mai et 26 juin.

Plus d’infos sur le site du Contact Impro à Marseille et Aix

En plus, je propose une série de 9 ateliers de danse hybride inspirée des butô(s)

AF Au-delà (c) N. Consolini 2

Le butô, c’est quoi ?

Des corps blanchis et des crânes rasés ?

L’effacement de l’égo devant la sensation suprême ?

Pour moi, c’est plutôt une danse de la transformation, propre à chaque être,
une danse expressive et essentielle car connectée aux éléments,
tantôt répétitive et rituelle, tantôt aérienne et ludique, mais toujours unique.

 

Chaque atelier de deux heures trente commencera par un scan corporel très lent, l’échauffement continuera avec des méthodes apprises auprès de Minako Seki, Atsushi Takenouchi et Motimaru. Suivront des improvisations permettant de trouver une connexion à soi, à la nature, aux êtres vivants et d’exprimer par le mouvement la nature de son paysage intérieur.

Ouvert aux personnes de tous âges et horizons

Cet atelier aura lieu un vendredi par mois (en alternance avec la jam de CI)
les 11 octobre, 8 novembre et 6 décembre 2019, de 19 h à 21 h 30
et les 10 janvier, 14 février, 20 mars, 3 avril, 29 mai et 12 juin 2020.

Les TARIFS :

Un atelier à l’unité :
15 € tarif plein (soutien, salaire supérieur au SMIC)
12 € tarif réduit (salaire équivalent au SMIC)
10 € tarif super réduit (revenus inférieurs ou sans revenu, minima sociaux)

+ 20 € d’adhésion à l’association Kashdance-CIAM

proposition de tarif fidélité (pour les 9 ateliers)
121 € tarif plein et 100 € le tarif réduit

Plus d’infos sur les débuts de ma pratique du butô Jinen avec Atsushi Takenouchi.

 

Autre nouveauté 2019/2020, je vais partager ma pratique de l’écriture créative
avec le Labo des histoires… Plus d’infos à ce sujet très bientôt

 

Crédit photo : Nathalie Consolini