publié dans un courier Coups de gueule du très chouette Labo148 le 11 mai 2020

 

 

J’aime l’idée douce et délirante

que le monde ne s’arrête pas non

la planète tourne

toujours oui

 

Mais le système cApitAliste cAle

coule

coooool

15 jours d’arrêt

pour tou·tes

oui même les sans-abris

oui même les politiques

 

C’est soudainement radical

dans la continuité du temps des pierres

dans l’étirement du rien

On s’évite

On médite

On danse dans son salon

On bronze sur son balcon

On se hait et s’insulte par médias interposés

suivra suivera pas les règles du gouvernement

toutefois liberticides

et vacillantes d’un territoire à l’autre

 

J’aime l’idée douce et délirante

que la machine cApitalo-infernale râle

cAle

coooooool

Vipassana forcée

Plus de deadlines, de RDV

Rien que de la vie, pour soi

Le luxe quoi

 

Annulation des dettes et des cotisations

Vive le salaire à Vie

pour tou·tes

Oui même les sans-abris

Oui même les artistes

 

Prenons vraiment le temps du soin

du soin de la planète, du soin de l’univers

Arrêtons de *zoom*er sur l’extérieur

Haro sur l’hyperactivité et son Wide Wild Web !

Prenons vraiment le temps du soin

de la vibration, de la respiration

de la pensée complexe

ou de la non-pensée

 

Ne laissons pas les plus haut placé·es

s’emparer de nos vies privées et possibilités

 

Car s’il y a une chose que j’aime moins

C’est le petit SMS du matin

Signé GouvernementPOINTfr

 

Dans sa restriction en masse des libertés

Dans son intrusion pas si discrète

il a oublié

la formule de politesse

& les gros câlins

 

a-t-il vraiment capté

que l’heure du CARE sans 5G

avait sonné ?