Translating the poetry of Ali Smith

Please be kind and patient, this page is under translation :)

est un cadeau qui m’a été offert par le MUDAM au Luxembourg, dans le cadre de l’exposition Me, Family. Portrait of a young planet organisée par le Musée d’Art Moderne du Grand-Duc Jean. C’était une mission-plaisir que de traduire The Art of Family / The Family of Art par Ali Smith, son flux, ses jeux de mots, ses sous-entendus et ses surprises.

Je viens de recevoir le catalogue et en plus de retrouver Doug Aitken ou Cindy Sherman, je découvre des artistes émergent·es du monde entier associés à cette exposition hommage à Edward Steichen et son exposition The Family of Man. Parmi mes préféré·es je retiens Lara Baladi, Mario Pfeifer, Sophia Al Maria,  et Cheng Ran et son Diary of a Madman, 2016-2017 (voir dans le diaporama ci-dessous).

Cat-Exp-MUDAM-2020 Ran Cheng p 162 Ran-Cheng-p.-164 Texte-Ali-Smith-traduction-Aude-Fondard Lara-Baladi-p.-84

New releases, summer 2020

il est arrivé et je souris de le tenir entre mes mains… des mois de travail, de recherche et de pratique plus tard, y compris des allers-retours avec l’équipe éditoriale afin d’aller au fond des choix de traduction…

 

L’anatomie du centre est paru est je n’en suis pas peu fière. C’est ma première collaboration avec les éditions Contredanse, si importantes pour la danse Contact Improvisation et la transmission en français de documents sur de nombreux artistes chorégraphiques étatsuniens … Un article-entretien devrait vous en dire plus à propos de cette maison d’édition…  en décembre… alors patientons

 

Ce qui m’a le plus plu dans ce travail, c’était d’enfin pouvoir mêler écriture et mouvement, exercices pratiques pour le corps et l’esprit, dans un livre chouettement illustré de 70 pages en tout. Un livre indispensable pour aller à la rencontre de sa charpente interne… en douceur et bâillements grâce à la Release Technique.

Et pendant que je suis là, autant vous parler d’entrare nell’opera… livret journal accompagnant une exposition présentée au musée d’art moderne et contemporain de Saint-Etienne… l’année passée

Là aussi, ce fut un plaisir de me pencher en profondeur sur la pratique d’artistes de l’art pauvre, infiltrer les origines de l’art performatif et mieux comprendre la genèse d’oeuvres qui m’ont bercée  et indirectement touchée, influencée… Je pense à des actions et installations de Jannis Kounellis, Marisa Merz, et Giuseppe Penone.

mais c’était aussi l’occasion d’en apprendre sur les artistes militantes italiennes comme Carla Lonzi.

L’expo actuelle au MAMC SEM traite du corps perceptif et j’ai bien envie de faire le déplacement depuis Marseille…

Traduction littéraire

Diplômée en traduction littéraire depuis 2005, et certifiée par l’Asfored et le CNL depuis décembre 2019, je suis à mon compte et navigue au quotidien entre l’anglais, l’allemand, le grec moderne et le français depuis 2008. Je suis membre de l’ATLF, de l’ATLAS et de la SCAM. Pour toute question ou lecture, contactez-moi, je vous répondrai avec plaisir :

a.fondard.trad [a] gmail.com

Ma spécialisation en histoire de l’art m’a conduite à traduire bien des ouvrages pour la Réunion des Musées Nationaux, Taschen, Benteli et Hatje Cantz. En parallèle, depuis 2012, j’ai adapté un grand nombre de programmes audiovisuels (voice-over et sous-titrage) pour Arte, la BBC et des chaînes du câble (Voyage, RMC Découverte, National Geographic, Histoire, etc.).

Chaque discipline a ses particularités. J’aime le caractère synthétique et créatif du sous-titrage, tout comme le défi de retranscrire l’oralité pour la voice et le théâtre.

danse, arts et fiction

La fiction m’a toujours passionnée et je veux partager des voix inconnues en terrain francophone, des histoires captivantes venant d’autres univers. En 2012 et 2013, j’ai obtenu des bourses (les programmes Georges-Arthur Goldschmidt et Vice-Versa) qui m’ont permis de découvrir le monde de l’édition et de nouer des liens avec d’autres personnes du métier.

En 2019, je suivais les cours de l’Ecole de Traduction Littéraire financée par l’Asfored et le Centre National du Livre et c’était un bonheur, une grande source d’inspiration.

Vous retrouverez sur le blog de l’ETL mon portrait de traductrice ainsi que mon CV express.

Quelques couvertures de projets récents auxquels j’ai contribué

 Mon CV de traductrice ? un aperçu des publications auxquelles j’ai participé ces dix dernières années… c’est ici : CV TRADUCTION Aude Fondard Automne 2020